UN MARCHÉ D’ACHETEURS : QUOI FAIRE ?

27 octobre 2014
UN MARCHE_D_ACHETEURS

Au cours de la dernière année, les marchés immobiliers sont devenus à l’avantage des acheteurs. Les délais de vente s’allongent et les prix ont tendance à stagner. On me pose souvent la question : quoi faire pour vendre sa propriété dans ce contexte et en allant chercher le maximum de valeur ?

C’est une question légitime. Deux courtiers sur trois n’ont d’ailleurs jamais connu cette réalité très particulière. Moi, j’ai eu la « chance » de l’expérimenter au début de ma carrière en 1995. J’avais mis 280 jours à vendre une maison d’Outremont. Une dizaine d’années plus tard, dans un marché plus équilibré, j’avais revendu cette maison en… cinq jours.

Il n’y a pas de recette miracle dans la situation actuelle. Voici plutôt les leçons que je retire de mon expérience personnelle.

Confiance.

La relation de confiance devient très importante. Le client vendeur doit sentir que son courtier est déjà passé par là dans sa pratique et qu’il peut le guider judicieusement. Je suis fier de pouvoir dire que notre équipe de courtiers possède amplement cette expérience.

Connaissance supérieure.

Il est plus que jamais nécessaire de fournir au client une évaluation juste et réaliste de sa propriété. Cela exige une connaissance supérieure du marché et, souvent, beaucoup de doigté pour en convenir avec le client.

Patience.

La patience est de mise. Cela ne veut pas dire de l’attentisme ou de la résignation. Au contraire, il faut multiplier les efforts et ne pas craindre de sortir des sentiers battus !

Expérience et expertise supérieures, approche réaliste du marché, innovation : c’est justement cette culture qui continue de distinguer l’équipe REALTA dans son industrie. Beau temps, mauvais temps.

Le président,
François Bissonnette