Condo à vendre à Montréal : Quel est le bon moment ?

30 novembre 2018
Condo à vendre à Montréal

 

« Est-ce le bon moment de l’année ? » Telle est la première question que pose  un client ayant un condo à vendre à Montréal. Sous-entendu : pour en obtenir le meilleur prix possible. Autrefois, nous avions une réponse toute faite à cette question, statistiques à l’appui. Bon an mal an, la période de février à juin représentait en effet plus de la moitié des ventes immobilières de l’année. À l’opposé, la période de novembre à janvier était plutôt tranquille.

Mais les choses ont beaucoup évolué ces dernières années. Entre autres, sur le plan sociodémographique : cellule familiale, niveau de scolarité, mobilité, revenus, apport de l’immigration, langue, préoccupation environnementale, etc. Le visage social et culturel de la métropole s’est profondément transformé. Quand on a un condo à vendre à Montréal, il faut donc « revisiter » toutes les idées reçues à la lumière de cette évolution.

Tendance à l’étalement

Première constatation : fini le calendrier standardisé ! Les ventes immobilières ont de plus en plus tendance à se répartir sur l’ensemble de l’année. Par exemple, au cours des deux dernières années seulement, la proportion des transactions pour la période d’octobre à février a augmenté de façon significative, et ce, pour chacun de ces mois. Dans certains cas, la hausse a dépassé 20 %.*

Cette tendance est encore plus  forte pour un condo à vendre à Montréal. La clientèle principale est formée de professionnels qui sont seuls ou en couple mais sans enfant, ou encore d’investisseurs. Ces gens ne sont donc pas tenus d’acheter au printemps en vue de la rentrée scolaire automnale.

Alors, à la question « quel est le bon moment pour un condo à vendre à Montréal ? », la réponse est de plus en plus : le meilleur moment pour vous. Financièrement. Professionnellement. Familialement. Le « quand » n’est plus le seul critère à considérer. D’autant plus que si le marché est plus actif au printemps, la concurrence y est également plus forte.

*Centris – Ventes résidentielles à Montréal : 2016 vs 2017 vs 2018

Du « quand » au « où » et au « combien »

Condo à vendre à Montréal : oui, mais où précisément ? Et à quel prix ?

Le où : Montréal est une entité plurielle. Connaître le marché en général ne suffit plus. Il faut connaître chacun des quartiers, leur évolution sociale et démographique, les services en place, les règlements municipaux et environnementaux, le développement anticipé. Les arguments de vente ou d’achat s’appuieront là-dessus.

Le combien : C’est le nerf de la guerre. Pour établir la valeur marchande d’un condo à vendre à Montréal, il faut analyser les statistiques immobilières comparables par arrondissement, par quartier et même par rue. Savoir les interpréter et ne pas craindre de voir la réalité en face. Cela exige de l’expérience et de la rigueur.

Venez nous voir !

Avoir un condo à vendre à Montréal représente un processus complexe qu’on ne soupçonne pas à prime abord. Laissez-nous vous accompagner. Nous prenons en charge les volets administratif, technique et juridique de la transaction, mettons à votre service notre connaissance détaillée du marché montréalais, offrons une mise en marché personnalisée et multiplateforme, et vous faisons profiter de notre travail en synergie. Par dessus tout, guidés par nos valeurs, nous nous engageons à vous donner l’heure juste en tout. Notre seul but : vous permettre de réaliser votre rêve immobilier.

Condo à vendre à Montréal : tout moment est un bon moment quand on choisit le bon courtier. Venez nous voir.

 

François Bissonnette
Président